latinisme


latinisme

latinisme [ latinism ] n. m.
• 1583; de latin
Construction ou emploi propre à la langue latine; emprunt au latin.

latinisme nom masculin Idiotisme propre à la langue latine. Mot, expression, tournure de la langue latine introduits dans une autre langue.

⇒LATINISME, subst. masc.
LING. Construction ou emploi propre au latin (v. ce mot II B); construction ou emploi propre au latin que l'on introduit dans une autre langue. Je n'ai voulu ni corriger les fautes de langue, ni faire disparoître les hellénismes, latinismes et anglicismes qui fourmillent dans l'Essai (CHATEAUBR., Essai Révol., t. 1, 1797, p. I). Clamer, (...) perturber, (...) ululer, et (...) tout le groupe des latinismes récemment introduits dans la langue (GOURMONT, Esthét. lang. fr., 1899, p. 127).
Prononc. et Orth. : [latinism]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. [1549 (Fr. Habert, trad. d'HORACE, Satyres, I, 10, Paraphrase ds HUG. et Fr. mod. t. 6, p. 63 : le roi Quirin, père du latinisme, indigné de me voir studieux de grécisme)]; 1. 1584 « construction ou tournure de phrase propre à la langue latine » (L. DE LA PORTE d'apr. Lar. Lang. fr.); 2. 1602 « construction calquée dans une autre langue, sur le modèle d'une construction latine » (J. SCALIGER, Lettres, 342 ds DELB. Notes Mss); 3. 1899 « emploi d'un mot dans un sens différent de celui qu'il a, par référence au sens du mot latin dont il est issu » (GOURMONT, loc. cit.). Dér. de latin; suff. -isme. Fréq. abs. littér. : 11.

latinisme [latinism] n. m.
ÉTYM. 1584; de latin, et -isme.
Construction ou emploi propre à la langue latine. || Les latinismes, idiotismes du latin.(1602). Par anal. Construction latine, mot latin que l'on introduit dans une autre langue. || La rive contraire (pour la rive « opposée ») est un latinisme.
0 L'on écrit régulièrement depuis vingt années; l'on est esclave de la construction; l'on a enrichi la langue de nouveaux mots, secoué le joug du latinisme, et réduit le style à la phrase purement française (…)
La Bruyère, les Caractères, I, 60.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • latinisme — (la ti ni sm ) s. m. Construction, tour de phrase propre à la langue latine.    Transport dans une autre langue des tournures propres à la langue latine. •   On a secoué le joug du latinisme, LABRUY. I. ÉTYMOLOGIE    Latiniser …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • LATINISME — s. m. Construction, tour de phrase propre à la langue latine. Son français est plein de latinismes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • LATINISME — n. m. Expression, tour de phrase propre à la langue latine. Son français est plein de latinismes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Latinisme — Latin Pour les articles homonymes, voir Latin (homonymie). Latin Latina lingua Région Europe Typologie SOV …   Wikipédia en Français

  • latinisme — la|ti|nis|me sb., n, r, rne (LINGVISTIK latinsk ord el. udtryk i et andet sprog) …   Dansk ordbog

  • latinism — LATINÍSM, (1) latinisme, s.n. 1. Cuvânt, formă sau construcţie sintactică împrumutate (fără necesitate) din limba latină (şi neasimilate încă în limba care a făcut împrumutul). 2. Curent apărut în lingvistica şi în filologia românească din sec.… …   Dicționar Român

  • latin — latin, ine [ latɛ̃, in ] adj. et n. • 1160; lat. latinus I ♦ Adj. 1 ♦ Antiq. Du Latium. 2 ♦ Des provinces ou des peuples soumis à la domination de Rome et auxquels elle a imposé sa langue et sa civilisation. ⇒ romain. Les peuples latins, et n.… …   Encyclopédie Universelle

  • contre — [ kɔ̃tr ] prép., adv. et n. m. • 842 contra, latinisme « en opposition à »; lat. contra « en face de » I ♦ Prép. et adv. A ♦ Marque la proximité, le contact. ⇒ auprès (de), près (de), 1. sur (cf. En face de). Prép. Pousser le lit contre le mur.… …   Encyclopédie Universelle

  • idiotisme — [ idjɔtism ] n. m. • 1534; lat. idiotismus, gr. idiôtismos « langage courant » ♦ Forme ou locution propre à une langue, impossible à traduire littéralement dans une autre langue de structure analogue (gallicisme, anglicisme, germanisme,… …   Encyclopédie Universelle

  • Christianisme: origines — Origines du christianisme Les origines du christianisme sont complexes, en grande partie obscures. Il est difficile de se faire une idée exacte de la question. Même les plus excellents spécialistes sont divisés et ne se hasardent pas à formuler… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.